Du fat, du slip, et de la tempête.

Tant de conneries à dire depuis ces dernières 24 heures… Tout d’abord, et au risque de vous paraitre mielleuse et un tantinet « touriste à deux balles », Glasgow est superbement illuminée en ce mois empli de festivités. Festivités qu’habituellement je conchie, mais bon, y’à que les dépressifs qui changent pas d’avis. Ensuite, le cidre est particulièrement cheap et dégoutant, enfin je veux dire par là qu’il ne sent pas vraiment le pays d’Auge et qu’il est vendu en canette (coin coin hahaha) ou en bouteille en plastique. Petite précision pour l’auditoire : le cidre ici, il est plus fort que la binouze chez nous et il a un gout de soda. Donc vous étonnez pas, ce soir j’en ai bu comme de l’eau et forcément je suis persuadée d’avoir une prose digne du fils que Rimbaud aurait pu avoir avec Plastique Bertrand.

Trêve de mauvais gout, aujourd’hui nous nous sommes bouffé du vent et de la grêle à 160 km/h (me suis bien fait chier à convertir les mil jsépakoa en km t’as vu) dans les dents. En dehors du fait qu’on aurait pu éventuellement voir ma gaine lors d’un coup de blizzard, j’ai vraiment galéré pour sortir acheter mes clopes à 7 pounds le paquet. Le cancer du poumon ici, ça se mérite. Demain je fais semblant d’arrêter, promis. Bref, Scottie était en alerte rouge et à part baiser et boire comme des trous  boire du thé et converser entre gens de bonnes moeurs devant la septième chaine, ben y’avait rien à faire quoi…

Passons du coq à l’âne (putain ça doit quand même faire un mal de chien), ce soir notre coloc et mère spirituelle nous a fait à « dîner ». Ouais bon en fait Laura elle fait à dîner par téléphone. Puis comme on a pas de bol, ben ce soir c’était chinois. Ben quoi, c’est pas chinois les frites ?

quelle magnifique présentation

Anyway, j’avais ramené ma bouteille de rosé et on s’est finis au martini. Mais elles n’ont pas voulu goûter à ma fondue de poireaux. Allez savoir pourquoi…

Pour finir sur une note plus austère, et bien que la vie soit déjà suffisamment ennuyeuse,  j’aimerais tout de même  souligner que l’accent est particulièrement difficile à Glasgow. Nombre d’étudiant erasmus qui viennent en Ecosse ont pour habitude de trouver l’accent écossais relativement facile au bout de quelques nuitées. Viendez faire un tour à Glasgow les mecs, même les roastbeef pigent que dalle. (en même temps on les aime pas beaucoup😀 )

Demain je vous raconterai comment décaler un rdv avec le jobcenter le plus proche de chez vous tout en comprenant la conversation !😀

3 réflexions sur “Du fat, du slip, et de la tempête.

  1. Oriane* dit :

    Ah oui, l’Ecosse t’accueille comme il se doit avec une petite tempête :p. (Les mph sont des miles per hour).
    J’ai dû aller rendre un essai aujourd’hui, j’ai bien galéré pour marcher et ne pas m’envoler telle Mary Poppins et son beau parapluie. Même le bus tremblait, c’était un peu flippant.

    Ce qui est marrant entre Glasgow et Edimbourg c’est que leurs expressions sont complètement différentes (bon, je viens juste pour faire du shopping à Glasgow donc j’entends ça principalement via les vendeurs dans les magasins et les serveurs chez Burger King). Mais ouais, faut s’accrocher, l’accent de Glasgow est pire que celui d’Edimbourg. Bon courage !
    Accroche-toi d’autant plus lorsque des ouvriers viendront faire des réparations chez-toi (il y en aura forcément, sinon tu es bien chanceuse !), ils parlent un espèce de patois incompréhensible. Peu importe leur métier d’ailleurs…

    Sinon j’avoue : je n’ai jamais tenté les frites chez le chinois ! Elles ont un goût normal ?😀.

    • craigean dit :

      Hey ya ! Comment va ? Merci pour les miles, mais j’avais saisi😉 juste que je ne savais plus la conversion exacte.
      Tempête comme tu dis, on a rien pu faire aujourd’hui. En espérant que cela passe demain faute de quoi on pourra monter une comédie musicale genre « frogs can fly »…

      Me souviens plus beaucoup des expressions d’Edinburgh mais j’ai souvenance que l’accent était moins hard mine de crayon.
      Mais avec quelques verres, ça devrait aller haha

      En parlant réparation, notre chasse d’eau est toute pourrie, je sais pas si c’est chose courante par ici mais c’est bien chiant.
      Si tu peux m’enregistrer le bon discours à avoir au téléphone avec nos amis plombiers sur une K7, je paye mon steack au counting house🙂

      Au fait, j’ai pensé à toi avant hier chez lidl, parce que franchement à part le bacon et le beurre salé, ben voilà quoi lol
      Je te parle même pas de la gueule des légumes, on dirait que scotrail est passé dessus !

      Quand est ce que tu repasses par chez nous à propos ?

      PS: les frites sont juste dégueu. Et la sauce était tellement épicée que je me suis descendu ma bouteille de rosé toute seule !

  2. Oriane* dit :

    Erf, mille excuses ^^ »

    Je suis sûre qu’une telle comédie musicale ferait un tabac !

    Ah oui la chasse d’eau pourrie c’est commun. J’ai passé 6 mois à remplir manuellement ma chasse d’eau (parce que après avoir remplacé l’aspirateur, la machine à laver, le système de ventilation dans la cuisine, le chauffe-eau, la serrure de la porte d’entrée et après avoir encaissé les plaintes sur les souris, les odeurs de gaz et l’humidité le proprio a eu envie de nous faire attendre gentiment), c’était bien relou à la fin !
    Le reste qui lâche aussi d’ailleurs. Je n’ai pas entendu une seule personne dire que son appartement était parfait là-dessus…

    Les légumes viennent tout droit d’Hiroshima je pense, vu leur couleur parfois :S. Au goût aussi d’ailleurs, berk (dans les pubs, leur spécialité c’est d’offrir les petits pois verts fluo et croquants… ils n’ont pas l’air de comprendre pourquoi je n’en veux pas parce qu’ils me les mettent quand même dans l’assiette).

    Je pensais avoir le temps d’aller à Glasgow avant de repartir en France pour noël mais je ne sais pas si ça sera le cas au final. Sans doute en janvier du coup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :