Pot pourri

J’aurais préféré « pot au feu » (cf l’article d’avant) mais en réalité que nenni, c’est juste que bibi savait pas trop où caser le ramassis de bizarreries qui va suivre. Hier c’était mon premier jour en tant que prostituée, enfin de boulot quoi. Pour faire simple je bosse au support technique d’un grand groupe dont je tairai le nom. Très heureuse de pouvoir désormais être rémunérée en tant que pouffiasse-geek, hier j’ai donc signé mon contrat de travail, fait semblant de rire aux blagues du type qui nous a gentiment « introduis » (vas y rigole, tu crois que je ne te vois pas venir ducon ?), et visité la super « cantine » toute pourrie de notre super campus. Journée passionnante quoi.

Le travail, ou "épanouissement personnel".

Etant donné que ma matinée avait été absolument renversante, je me suis dit que l’après midi pouvait pas être pire. Direction le centre ville pour ouvrir un compte en banque, oui car au cas où t’aurais pas compris toi qui perds ton temps à lire mes conneries, je fuis le fisc et mon interdiction bancaire en France. Je plaisante ! J’ai surtout besoin d’un compte pour encaisser mon salaire de misère que je pourrai dépenser en une seule journée avec ma nouvelle super carte de crédit. A l’attention de ceux qui fantasment encore sur une éventuelle installation ici, sachez que moi aussi j’ai rêvé d’être à la Royal Bank of Scotland (ça pète sur une gold, isn’t it ?), mais qu’en réalité pauvre noob, il n’y a que la Lloyds qui t’ouvrira un compte courant en moins de 15 minutes sans trop te faire chier. Les autres, tu serais pakistanais barbu que ce serait pareil. Voilà pour la parenthèse administrative.

A part ça, il neige, enfin c’est plus du verglas qu’autre chose au bout de 2 jours, et j’ai d’ailleurs esquissé quelques pas de danse glissé et manqué de me bousiller les ligaments croisés pas plus tard que ce matin. En remerciant, au passage, mon coloc’ de mauvais poil plié en deux : « hahahaha tu t’es pété la gueule ! ». Pas du tout, je m’entraine pour le moon walk, co#*!°/

Au registre bizzareries, ici tu peux « hug » les chiens sur le site de la SPA locale. Si si, j’ai moi même hug Jasper. J’aime pas les gosses et les animaux (sauf les miens, c’est bien pour cela que je n’en veux pas d’ailleurs CQFD), mais je trouvais que Jasper, en dépit de sa vie de merde, ou de chien (hahahaha) avait plutôt une bonne gueule.

Et dernier truc un peu space, à l’attention de @MlleNiya, la couleur tendance à Glasgow pour des fêtes de fin d’année réussies :

Scusez moi, un canari vous a chié sur la tête !

Sur ces nouvelles exaltantes, je dois aller revêtir ma tenue de pouffe pour ma vomis-party et je vous souhaite bien entendu une très bonne soirée pourvu qu’elle soit arrosée !

2 réflexions sur “Pot pourri

  1. Fofita dit :

    Vive le support informatique dans les grosses boites dont on tait le nom! C’est clair que le coup de la Royal Bank of Scotland sur la Gold ça pète… Mais bon, ce sera pour la prochaine fois! :)))

  2. craigean dit :

    The innovation company😉 Bientôt la gold, bientôt ! tu n’as pas trop galéré toi en Tchéquie pour ouvrir un compte ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :