Le caca cranachan

Vous vouliez de la recette typiquement écossaise ? En voici une ! Recette qui nous vient du resto où j’ai eu l’occasion de bosser cet été. Le Cranachan est un dessert lourd, rustique, et un petit peu alcoolique puisque l’on y met du whisky dedans. Le cranachan se compose principalement de crème fouettée au miel et au whisky, de framboises, de coulis de framboises et de… flocons d’avoine. Ce pauvre cranachan avait plutôt l’air d’un pauvre gloubi-goulba prêt à déborder et ne faisait pas très envie vous en conviendrez certainement. Le cranachan c’est un dessert de vieux en Ecosse. Le principal problème est donc de ne pas trop modifier la recette sous peine de « choquer » ces pauvres gens. J’avais bien essayé de faire une version plus light, plus proche d’une « mousse » que de cet amas de gras sans saveurs. J’ai bien cru que l’on allait m’assassiner. Voire que l’on me considérait comme le diable. Finalement je décidai de ne pas modifier le gros de la recette mais de jouer plutôt avec le montage et les textures. Il y a un gros problème ici, ce sont les gouts en matière de gastronomie. Les écossais n’ont pas toujours un fin palais, surtout ceux qui commande du « cranachan ». Ils veulent un dessert gros, chargé, dégoulinant de crème et de whisky. Les brittaniques sont très exigeants quand ils vont au restaurant, mais pour des détails qui nous, français, ne nous viendraient pas du tout à l’esprit. Voici donc ma version du cranachan, finalement très proche de la recette de base.

CRANACHAN

Pour 4 environ.

Pour la crème :

400 ml de crème froide

15 ml whisky

25 ml miel (j’utilise un miel basique mais vous pouvez varier en utilisant par exemple un miel de bruyère par exemple)

200 gr de framboises fraîches

Pour les flocons d’avoine :

40 gr de flocons d’avoine

une noisette de beurre

une cuillère à soupe de sucre roux

Commencez par faire fondre la noisette de beurre à feu doux dans une casserole avec le sucre roux. Versez en pluie les flocons d’avoine. Mélangez jusqu’à ce que les flocons soient bien enrobés. Réservez.

Montez la crème en chantilly pas trop dense. Il faut que cela reste aérien, léger. Ajoutez le miel et le whisky, mélangez délicatement. Réservez au frais jusqu’au moment de servir.

Sortez la crème un petit quart d’heure avant de dresser, la chantilly a tendance à durcir au frais. Pour le dressage j’utilise une assiette creuse (grande assiette disque) mais vous pouvez tout à fait utiliser une coupelle ou tout ce qui vous tombe sous la main, faites marcher votre imagination !

Je commence par déposer les flocons d’avoines, mais j’en garde un peu que je saupoudre sur le dessert en dernier. Ensuite je monte ma crème que j’ai préalablement mise dans ma poche à douille avec une buse en étoile. Attention il va y avoir 2 couches de crème. Disposez les framboises fraiches entre les deux, en corolle. Parsemez avec les flocons d’avoine restants.

Ici on arrose le cranachan avec du coulis de framboises mais personnellement j’aime bien les deux versions. Si vous voulez confectionner un coulis de framboises rien de plus simple : mixez vos framboises avec un peu de sucre glace au blender, passez au chinois et rajoutez du sucre si besoin. Attention ce coulis ne se conserve pas plus de 2-3 jours au frais.

Enfin je termine par une framboise et un noeud en caramel !

IMG_2360

Et voilà le résultat ! Un dessert ma foi présentable et plutôt agréable !

Tagué , , , ,

8 réflexions sur “Le caca cranachan

  1. christine dit :

    c’est plus que présentable !

  2. www.macuisineetvous.com, www.mesphotosetvous.com dit :

    Un joli gloubi-goulba

  3. LEVERT dit :

    bonjour, Je travaille avec Clélie Mathias à France Inter qui présente la première matinale (entre 5 et 6h), dans laquelle nous essayons d’avoir chaque jour un RDV avec un francophone vivant en dehors des frontières de l’hexagone. Nous souhaitons par ce biais montrer l’éclectisme de la communauté francophone dans le monde. Seriez-vous d’accord pour participer à ce petit rendez-vous très (très) matinal? 5h20 heure française. Nous vous appellons en direct pour évoquer votre activité, la vie quotidienne, éventuellement un évènement de l’actualité (de quoi parle la presse? quel sujet revient dans les conversations?), L’ITW ne durera pas plus de 4 minutes. Si cela vous convenait nous pourrions vous appeler demain mercredi 20 février bien cordialement, joëlle

  4. Pauline Lacombe dit :

    J’ai eu l’occasion de goûter le « caca cranachan » dans plusieurs pubs à Edimbourg et j’ai trouvé cela délicieux. J’apprécie énormément la cuisine fine mais je n’ai rien contre un bon dessert rustique et typique de temps en temps. Celui-ci ne dégouline ni de crème, ni de whisky.
    Je trouve vos réflexions déplacées et votre version du dessert pédante. Adieu ambiance sympa et conviviale …

    • craigean dit :

      Chere Pauline, vos parents vous ont dépourvue de second degré. Je n’aime pas ce dessert, tant mieux si c’est le cas pour vous. Si le ton de mon blog ne vous plait pas, partez et ne perdez plus votre temps ! Mon dessert est pédant mais mon travail a été remarqué à plusieurs reprises, dans le Scotman par exemple. Je n’ai que faire de votre commentaire qui comme ce dessert ne m’inspire que du caca. Adieu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :