La tarte au caca

La tarte au caca

Vous pouvez remercier Mark & Spencer qui vient de commercialiser cette magnifique tarte au caca. WTF ?!

Publicités

Besoin de rien, envie de vacances…

Bouuuuh que ce fut long ! Avis à la population : si vous voulez profiter des quelques années qui vous restent… Ne faites jamais d’enfants ! Le nain a -enfin- déchiré ma matrice par un 5 aout, vers 19H59 je crois, mais bon on s’en fout me direz vous.

L’exercice en Ecosse, bien qu’obligée de s’y coller, n’est pas aussi bien rodé qu’une partition d’Au clair de la lune. Je vous recommande chaudement, si comme moi vous aimez la morphine et les aiguilles de péridurale, à prendre illico un billet d’avion pour la maternité parisienne la plus proche.

Après avoir cru crever, bibi a trainé ses guêtres -et ses points de suture- une dizaine de jours sur Ré, mon autre île, celle où il fait plus chaud, dans le coeur comme en terrasse des cafés. Vacances un peu foutoir, trimballer un nouveau né des Hébrides jusqu’aux Portes en Ré c’est un peu comme arrêter de picoler un lendemain de cuite : c’est franchement mal fichu. Avec un nain c’est aussi plus compliqué pour vous la coller : bien que la poussette soit un appui appréciable passé 2 grammes dans le sang, rouler droit n’est pas chose aisée. Je remercie au passage tous mes amis qui ont bien voulu s’occuper du nain lorsque je retrouvais avec émotion mon meilleur ami, mon partenaire de toujours : le Chablis !

S’en est suivi un retour à la maison déprimant, 12 degrés sur le compteur et un nain à surveiller H24. Plus d’amis. Plus de Chablis. Les rayons des supermarchés me dépriment. Plus de jolis vélos adossés aux murs blancs de ma chère Ré, plus de marché, plus rien… Sur cette note suicidaire, quelques images tout de même de cette chouette parenthèse réthaise.

house

Trousse Chemise

marais

Marais

patache

Patache

tomates

 

trousse

 

 

Congo : Un massacre de masse se déroule en ce moment dans l’indifférence générale

Vomir l’humain

jeunecitoyen

silence

Le Congo subit en ce moment un des génocides les plus meurtriers que l’humanité ait connut, et tout ça, dans la plus grande indifférence générale. En effet, depuis plus de 13 ans, on dénombre plus de 6 millions de victimes.

Un conflit oublié par les médias mainstream… Un scandale humanitaire se déroule là-bas, ignoré de tous et ceux qui savent ferme volontiers les yeux… Une honte !

Nous vous demanderons de partager massivement cet article, car ce qui se passe là-bas doit être connu de tous ! Nous sommes tous des êtres humains et nous ne devons pas etre indifférents.

INTERACTIFS SUR NOTRE PAGE  ==> https://www.facebook.com/pages/Reflexions-dun-jeune-citoyen-/173218132715061?ref=hl

VENEZ SUIVRE NOS DEBATS ET INFOS INTERACTIFS SUR NOTRE PAGE  ==> https://www.facebook.com/pages/Reflexions-dun-jeune-citoyen-/173218132715061?ref=hl

View original post

Le vin en canette, c’est pas tres chouette

Ceux qui me suivent connaissent mon amour de la « bonne bouffe » et du bon vin. Je tirais deja la tronche lorsqu’il y a 1 an et demi, je decouvrais avec horreur les bouchons vissés des bouteilles de vin au Royaume-Uni. Et je continuerai a combattre cette ineptie tant que je le pourrai. Peu importe si cela passe pour du snobisme ou une pensée rétrograde, je suis trop fiere de notre patrimoine viticole pour  delaisser notre bon vieux bouchon de liege.

Hier de battre mon coeur s’est arrete lorsque j’ai appris que du Corbieres en canette etait desormais commercialise en France par la marque »Fabulous brands » sous le nom « Winestar ». Je pense que le choix du nom en anglais laisse d’ailleurs presager leurs espoirs de se developper a l’etranger car j’ai peine a croire que ce concept fonctionne en France. Tres ambitieux, le fondateur Cedric Segal se presente d’ailleurs comme le « Nespresso du vin » en devenir. Bah voyons.

Le coeur de cible ? Les jeunes. Et en presentant leur vin en canette comme du « haut de gamme », je pense que Winestar s’emmele clairement les pinceaux. Je suis jeune, et non je ne boirai jamais de vin en canette. Mais ce qui m’ennuie le plus au final, c’est l’image du vin francais que ces canettes vont vehiculer a l’etranger. D’autant que le concept n’est pas nouveau, le vin en canette existe deja depuis belle lurette outre Atlantique. L’initiative n’est donc meme pas novatrice… Quelle tristesse !

Si vous aussi cette idee vous fait gravement debander, vous pouvez nous rejoindre sur notre comite de lutte, le CCC, em nous rejoignant ICI.

i-love-bottle-137095055086

 

Agad la té-évision

8 mois de grossesse déjà et même si je ne vois plus ma chatte, mon écran de télévision n’a en revanche pas disparu de mon champ de vision. La télé c’est un peu l’élément essentiel lorsque vous débarquez en Ecosse et que votre anglais se limite à « escwuze mi, dou you no wèèèèr aï ken findheu the beussss station ? ». Au début ce n’est pas toujours évident avec cet accent si particulier, aussi je vous conseillerais de vous en tenir à des programmes faciles d’accès les premiers temps comme les news de la BBC par exemple. Les sous titres en anglais sont également indispensables, et il m’arrive encore de les utiliser. Une fois votre écossais rodé, il y a quelques petites perles télévisuelles à ne pas louper, comme « Still Game ».

Still game ce sont les aventures de 2 petits vieux pas très riches à Glasgow. Jack et Victor, 2 veufs endurcis et potes commes les 2 doigts de la main squattent souvent le comptoir du bar du coin, « The Old Man », et ne manquent pas d’humour malgré leur pension de misère. La 1ère saison est vraiment à hurler de rire et retranscrit la vie quotidienne des quartiers pauvres de Glasgow dans une ambiance bonne enfant.

Mrs Brown’s boys

Cette série est irlandaise à l’origine bien que produite par BBC Scotland. On y retrouve cependant un certain humour très british…

Father Ted

Sitcom irlandaise encore une fois ! Father Ted ce sont les aventures de 2 séminaristes perdus au fin fond d’une ile. Les épisodes « Lovely horse » et « raflle » valent vraiment le détour.

Skint

Skint c’est une série de documentaires qui passent en ce moment sur channel 4 si ma mémoire ne débloque pas trop. Pour les néophytes skint signifie « fauché », c’est donc le thème principal de cette série « real life », les gens fauchés d’une région du nord de l’Angleterre où le chômage a fait des ravages suite à la fermeture de plusieurs usines…  J’adore ces documentaires. Sur fond d’héroine et d’allocations ils sont un peu dans le même sillage que « Sweet sixteen », le fameux film tourné à Greenock et qui m’avait donné envie de venir vivre ici.

Voilà pour commencer !

Tagué , , , , ,